Tarifs / Conseils


Tarifs

Coût d'un accord.

Sur Tours, le forfait appliqué (généralement) par tous les professionnels est de 80 à 90€ TTC.

Ma prestation est actuellement de 85€

Ce tarif est applicable dans un rayon d'une dizaine de km. Au-delà, il faut compter 25 cts de majoration par km. (Le calcul est simple : prenez la distance de Tours centre à chez vous, vous divisez par deux et vous obtenez le prix en €)

 

Mise au diapason. 

Pour remettre un piano laissé sans entretien pendant des années à la hauteur usuelle de 440hz ou 442hz, il est parfois nécessaire qu'il y ait deux accords assez rapprochés* (voir plus bas, dans les conseils)

 

Travaux supplémentaires. Devis

L'accord ne comprend pas les suppléments de travaux tels que : changement d'axes de pièces mobiles (marteaux, chevalets, échappements...), ponçage de marteaux, remplacement de chevilles, de cordes, etc...

Bref, d'une manière générale, ce qui dépasse le temps imparti à l'accord ou qui nécessite des pièces, neuves ou de rechange. (Cela dit, je n'ai pas un compteur greffé sur la montre et il m'arrive de me consacrer sans facturer de supplément à quelques petits réglages...)

S'il y a à prévoir des opérations plus longues, je peux vous proposer un devis détaillé, qui sera facturé 20€ pour le temps passé (rédaction, inspection mintutieuse) ou pour le déplacement.


Conseils et foire aux questions


Quand est-ce le bon moment pour accorder son piano ?

Évitez autant que possible les mi-saisons; si on accorde le piano alors qu'il n'est pas stabilisé on peut avoir de mauvaises surprises, l'accord ne va pas tenir dans le temps. Donc, au moins 2 semaines après l'arrêt ou la reprise du chauffage.

 

A quelle "hauteur" doit-on faire l'accord d'un piano ?

La hauteur des sons se mesure en fréquence (hertz). On mesure conventionnellement celle du la et on parle du diapason. Actuellement, celui utilisé dans les orchestres est de 440 hz voire 442 hz. Autrefois, il était plus bas (422 pour Mozart, par exemple) Il n'est pas nécessaire, ni forcément souhaitable d'accorder un piano à cette hauteur, surtout s'il est ancien. En effet, pour un piano sans renfort métallique, dit couramment : "cadre en bois", c'est impossible. On risque de l'endommager. Je demande de toute façon des renseignements au téléphone avant de venir chez vous s'il y a des doutes sur la fiabilité du piano.

 

Dans quels cas est-il nécessaire de faire accorder son piano au diapason ?

Quand il y a des impératifs dl'utilisation de l'instrument dans un cadre professionnel, ou pour des personnes ayant l'oreille absolue (sorte d'étalonnage inné de l'oreille qui peut arriver même à des non musiciens, j'ai une cliente dans ce cas!). Le maintien de la hauteur d'un piano au diapason exige un accord annuel. 

 

Dans quel cas faut-il prévoir deux accords rapprochés ?

Si le piano est très bas, parce que non accordé depuis des années ou suite à un déménagement d'un lieu à un autre très différent en température ou hygrométrie. Un piano perd chaque année de sa hauteur initiale, surtout s'il est récent, ou alors très ancien,...mais pas pour les même raisons!... Il faut alors le "remonter", c'est à dire rajouter dans certains cas jusqu'à une demi-tonne de traction sur l'ensemble de l'instrument. Il peut encaisser sans problème cette tension supplémentaire s'il est constitué d'un cadre en fonte, mais lentement. Le travail étant pour l'accordeur d'essayer au mieux de prévoir de quelle manière le piano va "bouger", afin de le préparer au mieux au deuxième passage. Les cordes d'un piano sont comme des ressorts.  On doit tenir compte de la rétractation liée à la propriété élastique de l'acier combiné au "travail" de la structure (sommier en bois, croisement des cordes,...)

 

Dans quel endroit mettre son piano ?

Un piano réagit à certaines contraintes, qui peuvent être mécaniques: remise au diapason, choc, ou climatiques: variation de température, d'hygrométrie. Il met plus d'une semaine à se stabiliser. C'est pourquoi il faut revenir une seconde fois lorsque l'on veut stabiliser un piano après l'avoir "remonté" (voir question précédente)

Il faut donc éviter d'exposer son piano à des conditions trop extrêmes (pièce humide, troglo, véranda, endroit mal chauffé ou au contraire, près d'un radiateur...

Un piano s'accorde à quelle fréquence ? 

Une fois par an, à la même époque. J'offre d'ailleurs une carte de fidélité, qui vous fait bénéficier au sixième accord d'une heure de travail gratuite, ou d'une remise de 20% sur le prix. Ceci peut permettre de réviser quelques réglages.

Certains clients comptent sur moi pour que je les rappelle d'une année sur l'autre.

 

Précisions sur la justification des accords rapprochés :

Des accordeurs peuvent peut-être vous parler d'un "pinçage" (terme qui désigne à l'origine un accord sur la structure harmonique effectué sans la mécanique, à l'aide des ongles ou d'un plectre) ou d'un "préaccord", rapide, moins cher qu'un accord. Par expérience, je me suis aperçu que c'était fastidieux, voire inefficace, (sauf sur les anciens pianos à baïonnettes) et qu'il valait mieux faire deux mises en tension complètes à la suite comme préaccord quand le piano est très faux et laisser un instrument à peu près acceptable aux oreilles. Cela pour que vous puissiez alors "tasser" au mieux les cordes en jouant dans l'intervalle des quinze jours qui séparent du deuxième accord, qui est beaucoup plus précis et ainsi permettre au piano de tenir la hauteur désirée dans la durée.

Bref, cette façon de faire prenant autant de temps, voire plus, qu'un accord ordinaire, le prix est le même (85€) qu'un accord et nous prenons rendez-vous le jour même pour le second passage. Il n'y a aucun intérêt à faire les opérations de préaccord, si on ne s'engage pas sur le second accord. C'est pour ça que j'essaie d'évaluer au mieux votre besoin réel.